À propos de Free. Fair. Future.

Notre campagne actuelle

Laissons parler les faits

Dans sa campagne, Free. Fair. Future. montre les endroits où, en 2022, les enfants et les jeunes entrent tous les jours involontairement en contact avec les produits du tabac et de la nicotine. « Ça le fait pas ! », s’indignent aussi les jeunes modèles de notre campagne.

Jay

En Suisse, beaucoup d’endroits n’imposent pas d’interdiction de fumer ou ne l’appliquent pas de manière conséquente. « Les enfants, surtout en bas âge, sont particulièrement menacés en cas d’exposition à la fumée. Le tabagisme passif ralentit la croissance pulmonaire et favorise l’asthme, les maladies respiratoires comme la pneumonie ou la toux ainsi que les maladies au niveau de l’oreille moyenne. En outre, il augmente le risque de mort subite du nourrisson », explique l’OFSP.

Nürel

Selon l’étude « Le tabagisme chez les 15 à 25 ans en 2016 » de la fondation Addiction Suisse, plus de 15 % des 15 à 17 ans et près de 40 % des 15 à 25 ans ont déjà reçu des cadeaux promotionnels de l’industrie du tabac. L’initiative « Enfants sans tabac » attire également l’attention sur ce fait dans son argumentaire.

Lola

Selon l’étude de L’Observatoire des stratégies marketing pour les produits du tabac, dans plus d’un tiers des points de vente en Suisse, les produits du tabac et/ou la publicité pour le tabac sont placés près des friandises, soit à la hauteur des yeux des enfants (1,20 m). Le choix du placement de ces produits vise tout particulièrement à attirer l’attention des enfants et des jeunes et à paraître anodin.

Tomoko

Sur une journée de week-end avec des activités standard et une sortie en soirée, les jeunes sont exposés au total 68 fois à des stimuli pro-tabac (source). En ligne, la publicité pour le tabac notamment est omniprésente sur les sites Internet (source) et les réseaux sociaux. L’Observatoire des stratégies marketing pour les produits du tabac constate : « Sur les réseaux sociaux les internautes agissent comme de véritables porte-parole pour les marques de cigarette : en postant des messages relatant les campagnes publicitaires, en créant des pages sur Facebook à l’effigie de la marque ou en mettant sur YouTube des vidéos faisant la promotion de l’acte de fumer ou d’une marque de cigarette en particulier. »

Leone

L’Observatoire des stratégies marketing pour les produits du tabac a recensé 22 sites Internet officiels basés en Suisse. « Plus de la moitié sont accessibles aux mineurs. Sur ces sites, de nombreuses informations sur les produits et la marque sont disponibles. De plus, il y a la possibilité de bénéficier de rabais sur l’achat des produits, de recevoir des paquets de cigarettes gratuits ou des entrées à des événements, ou encore de participer à des concours aux prix alléchants. » La Croix Bleue Berne-Soleure-Fribourg procède régulièrement à des achats-tests de produits du tabac et d’alcool. Lors des derniers achats-tests effectués fin novembre 2020, sept entreprises sur dix ont livré sans problème à des mineurs de l’alcool et/ou du tabac à domicile.

Autres faits intéressants sur le tabac et la nicotine sur :